light fidji girl blog
HUMEURS

Cocon

Elle observait cet appartement qui avait été son refuge, son cocon durant ses premières années de vie d’adulte. Cet appartement qui lui avait ouvert les bras lorsqu’elle n’avait envie que de pleurer, de rester au lit toute la journée allongée sans bouger. Cet appartement qui l’avait vu heureuse, rire aux éclats, danser jusqu’au petit matin entouré d’amis un verre à la main. Toujours avec un fond de musique elle aimait danser, elle aimait se lever au petit matin et ouvrir ses rideaux qui dévoilaient les premières lueurs du jour, ce ciel parfois rose, parfois gris, les toits des appartements voisins. Elle observait en silence, les nuages se déplacer dans le ciel, les bruits de pas dans la rue tandis que le soleil caressait son visage. Elle aimait ce moment de douceur avant d’entrer dans le tourbillon de la journée, lorsque les premiers rayons du soleil venait se réfléchir contre le miroir. 

Cet appartement qui avait vu défiler les soirées, les valises qu’on faisait et défaisait en vitesse entre deux voyages, deux sorties. Ces jeans enfilés à la va vite les matins pressés. Ces murs blancs remplis de photos souvenirs de moments de vie passés. Ces meubles qui avaient changé tellement de fois de place, ces murs pas droits et cette douche au carrelage antique.  

Il en avait vu des ballons gonflés, des verres renversés, des musiques chantées. Il avait vu de l’amitié, de la joie, de l’amour, de la mélancolie, de la tristesse, et même de la colère.

Il était temps maintenant de lui dire au revoir, de clore ce chapitre de sa vie pour continuer ailleurs. De grandir, d’évoluer et de se sentir bien dans son nouveau cocon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *