Sortir de sa zone de confort : Interview d’une élève en échange scolaire en France

Bonjour à tous aujourd’hui je reviens avec un article un peu particulier : j’ai interviewé une amie à moi Ale,une jeune fille péruvienne qui est en échange scolaire pour un an en France !
1- Comment as tu décidé de partir 1 an à l’étranger ?
J’avais envie d’un renouveau dans ma vie alors j’ai réfléchi à ce qui pourrait me l’apporter tout en apportant un bonus à mes études et qui me permettrait de m’ouvrir plus de portes pour plus tard.
2- Qu’est ce qui t’a le plus marqué quand tu es arrivée en France ?
Ce qui m’a le plus marqué quand je suis arrivée en France c’est que tout le monde (ou presque) fume cela m’a énormément choquée car au Pérou presque personne ne fume.
3- Ta nourriture préférée en France ?
La tartiflette sans hésitation même si j’aime beaucoup la fondue également.
4- Comment a réagi ta famille quand tu leur as annoncé que tu voulais participer à un échange scolaire ?
C’est pour mon père que cela a été le plus difficile à accepter il ne voyait que les mauvaises choses qui pouvaient m’arriver en France mais c’est normal il était inquiet.
Mon grand-père quant à lui à été le plus enthousiaste à l’idée de cet échange c’est lui qui a été mon aide et mon soutien dans cette décision.
Ma mère et ma soeur étaient très heureuses malgré le fait que j’allais leur manquer.
 
5- Qu’est-ce qui te manquera le plus lorsque que tu rentreras au Pérou ?
Je pense que ce qui me manqueras le plus quand je serais rentrée ce sera bien sûr mes amis mais aussi et surtout cette liberté que j’ai ici à pouvoir aller voir mes amies dès que je le souhaite et puis cette certaine responsabilité que j’ai à être ici sans mes parents.
6- Si tu avais un conseil à donner à tous ceux qui voudraient partir en échange comme toi lequel serait – ce ?
Au début tu devras apprendre la langue ce sera dur mais crois-moi ça vaut le coup.
Et sois vraiment sûr de partir, que tu sois prêt pour tout ce qui peut t’arriver.
Ale a tenu à écrire un petit mot à tous mes lecteurs :
« Je veux remercier Lise pour toute son amitié et pour toutes les choses dans lesquels elle m’a aidée.
Pour vous il faut suivre vos rêves et moi je peux dire qu’en France j’ai connu des choses que seulement si tu sors de ta zone de confort tu pourras connaître. »
 
« Life starts when your confort zone ends ! « 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 17 =