Detox digitale

Le réveil sonne il est 6h30 je me réveille pour aller travailler et comme beaucoup je commence ma journée par un rapide check des réseaux sociaux tout en prenant mon petit déjeuner. Ça c’était moi avant. Avant mon envie de changement et de ma pause vis-à-vis des réseaux sociaux. Vers la fin de mon année scolaire j’ai ressenti le besoin de faire une pause dans tout ce qui concernait l’utilisation de mon téléphone portable. J’ai donc commencé par laisser mon téléphone dans une autre pièce de mon appartement et à vaquer à mes occupations sans y penser ou alors juste pour changer la musique. Petit à petit j’ai appris à me détacher de mon téléphone. Parfois même un peu trop aux goûts de certaines personnes qui ont commencé à s’inquiéter de mes non réponses, en m’envoyant des messages sur plusieurs applications pour voir si je répondais à au moins un des messages.

Pour procéder à ma détox digitale j’ai également fait le tri dans mes applications en supprimant celles que je n’utilisais plus et/ou dont je n’aurais plus besoin (adieu l’application de mon école et autres).

Les réseaux sociaux

En septembre j’ai eu un grand ras le bol des réseaux sociaux (un comble pour une personne dont c’est le métier). Il faut savoir que j’avais multiplié les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat etc c’était devenu une véritable addiction. Alors j’ai commencé par supprimer snapchat. Pourquoi ? Tout simplement je ne l’utilisais plus qu’en soirée et j’en ai eu marre de vouloir prouver à tout le monde que j’avais une vie, que je sortais, que je m’amusais. Je voulais prouver quoi à qui ? Aucune idée mais c’était malsain. Il faut savoir aussi que quelques mois plus tôt j’avais supprimé l’application Facebook, une application qui était devenu un reflex dans mon quotidien. Je regardais les informations défiler sans vraiment les lires. Et je peux vous dire que ça fait un bien fou de ne plus autant se soucier de ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux.

Le plus gros du problème ? Instagram

Sans hésitation mon réseau social préféré (après Pinterest bien sûr) j’y passais énormément de temps et je passais également beaucoup de temps à réfléchir, à prévoir la photo que j’allais publier, à regarder les publications des autres sans pour autant me rendre compte que cette application creusait mon mal-être. Et oui à force de voir des instagrameuses toujours en voyages, toujours bien apprêtée, a toujours avoir une vie parfaite j’ai commencé à trop vouloir me comparer à elles alors que c’est leur métier d’être belle et d’avoir une vie qui fait rêver. Moi ma vie c’est d’aller en cours, d’aller au travail, de voir mes amis et ma famille et surtout de m’amuser et de profiter. Alors même si aujourd’hui j’ai toujours mes comptes instagram actifs j’y vais moins souvent et je poste également moins je n’ai pas encore fait la démarche de complètement supprimer pendant quelques jours mais j’y travaille.

Garder ses souvenirs pour soi

Mon envie de digital detox vient également du fait que j’aimerais garder des souvenirs que pour moi. Je me souviens avant de partir au Pérou j’étais déjà entrain de préparer mes futurs idées d’articles pour vous partager mes aventures mais au final je n’ai rien publier. Pas par manque de temps ou par manque de contenu mais simplement j’avais envie de garder ça pour moi sans pour autant le partager avec le monde entier.

Et vous ? Quel est votre rapport avec les réseaux sociaux et la technologie en général ?

signature lise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 17 =